Présentation & actualités
  Plan du site
  Coordonnées

Services
  Recherche
  Formation (prestation)
  Conseil
  Production

Votre interlocuteur
  Formation (parcours)
  Travaux & publications
  Expérience
  Références
  Collaborateurs

Langues de travail

Médias

Liens

Collaborations

Contrairement à l'image qu'on peut en avoir, le chercheur, pas plus que le traducteur, ne travaille seul. Mes recherches sur l'auto-traduction m'avaient d'ailleurs permis de mettre en évidence les multiples collaborations dont le traducteur a besoin (page Travaux & publications). Parmi elles, le travail avec d'autres traducteurs se révèle particulièrement précieux.

Pour la thèse sur « les enjeux de la traduction dans une Europe plurilingue », j'ai travaillé sous la direction du Professeur Jean Peeters, de l'Université de Bretagne-Sud (UBS), auteur d'un ouvrage intitulé La médiation de l'étranger. Une sociolinguistique de la traduction et organisateur de plusieurs colloques internationaux.

Tout chercheur est rattaché à une équipe d'accueil. Dans notre cas, il s'agissait d'abord de l'EA 4249, Héritages et Constructions dans le Texte et l'Image (HCTI), dirigée par Jean-Claude Gardes de l'Université de Bretagne Occidentale (UBO), et rattachée à l'école doctorale Arts, lettres et langues (ALL) de l'Université européenne de Bretagne (UEB).

Puis, nous avons rejoint en janvier 2012 le laboratoire Plurilinguismes, Représentations et Expressions Francophones - information, communication, sociolinguistique (PREFics), auquel nous étions associés depuis 2010 et qui appartient, lui, à l'école doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (LSHS) de l'UEB.

 

Dès le début de la thèse, le professeur Frederic Chaume Varela, rencontré au colloque MultimeDialecTranslation à Forlì (Italie) en 2007, m'avait invité à rejoindre son groupe de recherche, Traduction et communication dans les médias audiovisuels (TRAMA), appartenant à la Universitat Jaume I (Castelló de la Plana, Espagne), pour un séjour d'un trimestre devant me permettre de réunir des données sur le plurilinguisme espagnol, sur le rôle que joue la traduction au niveau de l'État et des communautés autonomes et sur la valeur que lui accordent ces deux échelons.


Le Collège doctoral international (CDI) de l'Université européenne de Bretagne (UEB) m'a accordé, avec l'aide du Conseil régional de Bretagne, l'une des bourses de mobilité disponibles au printemps 2011. Ce séjour a donc eu lieu entre le 14 septembre et le 16 décembre 2011.

 

Pour les communications et publications que je suis amené à produire, surtout lorsqu'elles sont préparées dans des langues étrangères, je travaille aussi bien sûr avec des relecteurs ou des collègues compétents. Pour la communication en anglais de novembre 2010 et l'article que j'en ai tiré, ainsi que pour les résumés de publications que vous trouverez sur ce site, je remercie Joanna Ropers, relectrice de l'UBS.

 Copyright  04/2004  Tro ha Distro